Archives mensuelles : juillet 2020

Le panda n’est ni un ours ni un grizzly, mais c’est totalement une espèce différente. Le panda est en fait un nounours, oui, c’est totalement enfantin, mais voilà, un géant animal qui se nourrisse des bambous. C’est une espèce qui a été ravagée par les braconniers et c’est pour cela qu’il est protégé, mais les bambous sont rares en ce moment, c’est pour cela qu’ils sont en danger.

Les pandas dans son environnement

Au début, les pandas vivaient tranquilles dans les montagnes de Sichuan au Tibet, en Chine. C’est un endroit parfait pour repousser les bambous. Les hommes ont utilisé les bambous pour en fabriquer des meubles, mais ils sont également chassés les pandas, et là maintenant, c’est une espèce en voie de disparition. Aujourd’hui, les pandas vivent dans un espace protégé, dans un pacs où on a construit un environnement stable pour eux pour mieux les surveiller, à son évolution, sa progéniture.

Les pandas en générale

Il y a deux types de pandas, le panda roux qui est assez petit comme le renard, et le panda géant comme la couleur de votre nounours à la maison, noir et blanc. Le panda est un animal qui vit longtemps tout de même, à croire sa taille et sa manière de vivre, un panda peut vivre une quarantaine d’années. Les pandas sont des animaux inoffensifs, enfin, il est toujours classé dans la catégorie des animaux sauvages, mais en fait, il est très affectueux.

Les actions dans la protection des pandas

Il est clair que nos efforts ne suffisent pas pour que les pandas puissent vivre dans un endroit paisible. La lutte contre l’exploitation des bambous est encore un combat très difficile à atteindre. Il nous faut plus de sensibilisation et une stratégie méthodique pour sauver les pandas.

La valeur d’un panda équivaut à celle de l’air que nous respirons, un bien public qui demande une protection, donc nous devons faire attention à notre geste de destruction de la forêt.

L’eau constitue une ressource indispensable dans la production d’énergie. Elle est utilisée tout au long du processus d’exploitation.  Aussi, il est important de mieux gérer cette ressource naturelle afin d’éviter les pénuries d’eau.

L’utilité de l’eau dans la production d’énergie

L’eau est largement utilisée dans les différentes étapes de production d’énergie. En effet, elle est très utile pour générer de l’électricité vie les centrales hydroélectriques. Mais encore, le nettoyage ou le refroidissement des machines de productions d’énergies fossiles demande une certaine quantité d’eau. Enfin, l’eau est également une ressource capitale pour l’irrigation des cultures pour les exploitations à fin de production de biocarburants.

Bref, les différents systèmes de production d’énergie dépendent, partiellement ou totalement, de l’eau. Or, cette ressource tend à se raréfier dans certains endroits de la planète à cause du dérèglement du climat.

Les impacts de la production des énergies sur l’eau

Si l’eau tient un rôle capital dans la réussite des différents types de productions énergétiques, il faut savoir que cette ressource peut être menacée par l’existence de ces exploitations. Par exemple, la mise en place des barrages hydroélectriques n’est pas sans conséquence sur la disponibilité de l’eau. En effet, leur présence entraîne une modification de l’image hydrographique de la région et engendre une pénurie d’eau dans les zones situées en aval du site. Ensuite, leur installation nécessite parfois des déboisements, ce qui est néfaste pour le cycle de l’eau.

Dans le cas de la production des biocarburants, il faut irriguer un très vaste champ de cultures. Cela demande une grande consommation d’eau quotidiennement. Ce qui entraîne parfois une pénurie d’eau dans les régions avoisinants les champs d’exploitation.

Bref, il faut savoir qu’il existe une interdépendance entre l’eau et les différentes formes d’énergie. Aussi, il importe de gérer d’une façon rationnelle les ressources en eau afin de profiter d’une énergie verte et durable.

 

2/2